Cheverny 2018

Connaissez-vous le point commun entre Jésus-Christ, Maya l’Abeille, Peter Pan, Captain America, Batman et sa batgirl ?

Figurez-vous qu’ils s’étaient tous donnés rendez-vous le 15 avril dernier au château de CHEVERNY.

Comme à son habitude, l’ACB n’était pas en reste. Pour cette 17e édition, notre GO préféré (Jean-Marc) avait bien fait les choses en réservant les 4 gîtes situés à proximité de la ligne d’arrivée afin d’accueillir les 21 coureurs, coureuses et accompagnatrices de l’ACB.

Le moment le plus incertain du séjour fut sans nul doute, l’attribution des gîtes. Il a bien fallu parlementer 30 minutes avant que tout le monde trouve enfin sa paillasse. Les filles dans les étages supérieures et les gars au rez-de-chaussée. Reconnaissons que dans l’histoire, Thierry, seul parmi les filles, a bien tiré son épingle du jeu (n’y voyez aucune allusion grivoise J).

Ce sont Sophie et Florence qui ont ouvert les hostilités en prenant le départ du 10 km samedi à 15h ; avec le soutien de Thierry et Pascale pour Flo et celui de Julie sur les 5 derniers km pour Sophie. La fin du parcours fut marquée par une belle averse, tout le monde était rincé, coureurs et spectateurs.

La Pasta Party organisée cette année à la salle des fêtes de Cour-Cheverny, fut l’occasion d’un déplacement groupé, histoire d’économiser nos gambettes pour les courses du lendemain. Ainsi, l’ACB a enregistré un record que nul n’a égalé sur le week-end : 16 personnes dans le camion de Pascal dont 13 à l’arrière (avis unanime : jamais 3 km n’ont semblé aussi long).

Le lendemain matin, tout ce petit monde est prêt. Une dernière photo avant le départ pour immortaliser le déplacement. Tout le monde a encore le sourire. Le départ est donné à 9h précise dans un cadre majestueux, par le marquis de Vibraye en personne, propriétaire du château.

L’ensemble des coureurs du marathon, du duo-marathon et du semi-marathon (nouveauté 2018), s’élance au coup de sifflet. A la sortie des grilles du château, la foule est amassée pour encourager les participants. Parmi eux, on retrouve Florence, Sophie, Pascale, Zoé, Julie et Audrey. Merci les filles. Pour le moment, tout ce petit monde a le sourire.

Les kms s’égrainent. Le temps est idéal : pas de vent, pas de chaleur. Cela n’étonnera personne, mais nos 2 abeilles et leur « chauve souris » préférée ne se quittent pas (en effet, malgré les tentatives répétées de Yannick, nos 2 abeilles avaient décidé cette année de prendre le 1er relais). A mi-parcours c’est Dom qui passe en premier le témoin à Sonia. On ne les reverra qu’à l’arrivée.

Autre duo s’étant reformé pour l’occasion, Pascal et Peggy notre stéphanoise (« ACB un jour, ACB toujours », n’est-ce pas Peggy !).

Les semi-marathoniens sont les premiers à franchir la ligne d’arrivée. Thierry en tête en 1h35, suivi de Sylviane et Jean-Marc quelques minutes plus tard. Ils sont également les premiers à rejoindre nos jeunes spectatrices pour encourager les marathoniens pour leurs derniers hectomètres. Les sourires et les foulées des premiers km ont laissé place à des rictus de souffrance. Dur, dur le dernier kilo pour Peter Pan, malgré les encouragements de Sophie, Julie et Audrey venues à sa rencontre. Il est évident que la poudre magique de la fée Clochette a un effet limité dans le temps.

C’est au tour de nos duettistes. Sonia & Dom en 3h42 sont suivis quelques minutes après par un quatuor d’abeilles et de faux-bourdons (Georges et Yannick). De son côté, Nico Batman a bien intégré le concept de « marathon de la convivialité ». Habitué à celui du Médoc, il a su faire honneur au pâté, à la charcuterie et au vignoble des bords de Loire, et tant pis pour le chrono. Il est rejoint par sa Batgirl pour une belle photo finish.

Enfin, autre duo s’étant reformé pour l’occasion, nos 2 papous version Manga : Pascal et Peggy notre stéphanoise (« ACB un jour, ACB toujours », n’est-ce pas Peggy !).

Après la traditionnelle bière d’arrivée, histoire de se désaltérer et de reprendre des couleurs ; à l’image de nos ancêtres les gaulois, tout ce petit monde s’est retrouvé en fin de journée autour d’une table copieusement fournie, à refaire la course.

Au fil des années, la sortie CHEVERNY est devenue un incontournable. Notre GO a d’ailleurs déjà pré-réservé 2 gîtes. Rendez-vous est donné pour le week-end du 6 & 7 avril 2019.

Enfin, un grand merci à nos charmantes spectatrices, Julie, Zoé et Audrey. Leurs encouragements nous redonnent de l’énergie. Nous leur donnons RDV l’an prochain, peut-être sur le 10 km.

 

Stéphane

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.