Championnat de France de Marche Nordique 2017 : la clôture d’une belle saison 2016/2017

Après une semaine mouvementée par quelques péripéties concernant les inscriptions, le jour J était enfin arrivée !!! L’équipe de Marche Nordique de l’AC Beauchamp était au grand complet sur la ligne de départ du championnat de France de marche nordique : 4 marcheuses et 4 marcheurs (belle parité !) prêts à parcourir quatre fois ce beau circuit de Fontenay-sur-Eure, bien technique à souhait avec quelques bons raidillons suivis de belles descentes !!! 

Le décor est planté : une belle finale qui doit clôturer la saison 2016/2017, rassemblant l’élite de la marche nordique nationale !!! Et en face, des juges prêts à dégainer leurs cartons jaunes à la moindre faute technique des compétiteurs !!! 

L’AC Beauchamp bénéficie de deux dossards préférentiels portés par Colette et Jean-Paul

 

13h15 : départ des marcheuses ! Un départ rapide, peut-être trop rapide pour Colette qui se fait surprendre et enfermée par une concurrente qui se poste juste devant elle ! La boucle étroite à parcourir au départ ne lui permet pas de doubler. Malheureusement par la suite, une pénalité pour faute de coude stoppera l’élan d’une belle remontée pourtant effectuée par Colette !!! De leur côté, Corinne, Patricia et Pierrette réalisent une belle prestation. Nos héroïnes ne lachent rien et vont au bout d’elles mêmes : un bel effort avec de belles performances individuelles à l’arrivée sur un parcours exigeant ; et aucune pénalité ! C’est fait : Patricia et Pierrette ont bouclé leur premier championnat de France !!! Bravo Mesdames !!!

 

13h30 : départ des hommes ! Un départ également très rapide qui me place en 31ème position ! Puis débute, une belle remontée !!! Les juges ayant le carton jaune facile, j’essaie d’être vigilant quant à la technique. Arrive enfin le dernier tour !!! Mon entrée dans le top 20 avec de beaux espoirs d’aller chercher encore quelques places en me voyant me rapprocher des mes adversaires. De courte durée ! Bientôt le cauchemard : 2 pénalités coup sur coup pour faute de coude dans le même tour. Les belles illusions s’envolent. Je me dirige tout droit vers la boucle de pénalité à parcourir deux fois ; le plus dur, voir ses concurrents passer devant vous alors que vous tournez sur cette maudite boucle. La punition !!! Je termine 45ème. Quelle contre-performance !!! De son côté, Pascal prend également une pénalité et voit Gilles terminer devant lui à quelques secondes. Malgré des douleurs suite à une chute au cours de la semaine, Gilles réalise une belle prestation. Quant à Frédéric, comme à sa bonne habitude, il est allé au bout de lui même en donnant tout pour réaliser une belle performance individuelle. Mission réussie !!!

Sur 47 équipes classées, l’équipe 1 terminera 23ème et l’équipe 2 prendra la 44ème place dans ce championnat très relevé.

 

Malgré un championnat en demi-teinte marqué par une pluie de pénalités (4 au total pour notre équipe), ce dimanche 22 octobre a conclu une belle saisons 2016/2017 pour l’AC Beauchamp qui a obtenu un titre de vice-championne d’Ile-de-France en V2F et un titre de champion d’Ile-de-France en V2M, ainsi que plusieurs podiums sur de nombreuses épreuves !!! Mais surtout, le plus important : une très belle section de marche nordique reconstruite que nous avons plaisir à retrouver à chaque séance !!!

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”50″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”70″ number_of_columns=”4″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” template=”/data/wordpress/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/ngglegacy/view/gallery-caption.php” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Les efforts restent individuels mais les résultats sont le fruit du collectif : merci à toutes et tous pour cette belle saison !!!

 

… et maintenant, au boulot : on attaque la nouvelle !!! Il va falloir “jouer” des coudes pour éviter les pénalités !!!

 

Jean-Paul

Challenge Courses et Marches ACB

Challenge sportif                                                                                    big_artfichier_330629_3236007_201312210432253

Une nouvelle saison démarre à l’ACB. Cette année encore tous les coureurs et marcheurs feront briller les couleurs du club aux 4 coins de la France et même peut-être au delà.

Pour pimenter cette saison nous vos proposons de mettre en place un Challenge Club ouvert à tous les licenciés (coureurs et marcheurs). 

Le principe du challenge est simple; si vous participez à une compétition, vous marquez des points, si vous battez votre record, vous marquez des points, etc.. Vous trouverez ci-dessous toutes les possibilité proposées pour obtenir des points. Les barèmes en place se veulent équitables (débutants/expérimenté, jeunes/moins jeunes…). Tout le monde a ses chances (des points peuvent être obtenus avec des activités extras-sportives)

L’objectif est bien sûr d’obtenir le plus de points possible sur la saison. Le président a promis de très belles récompenses aux lauréats.

Pour que vos points soient comptabilisés, il vous suffit d’envoyer un mail à l’adresse : blogacb@acb-athletisme.fr précisant :

  • La date et le nom de la course
  • Le nombre de kilomètres
  • Le temps (en précisant s’il s’agit de votre record personnel)
  • La place (en précisant si il y a un podium)

Pour que les points soient comptabilisés, les mails doivent être envoyés la semaine suivant la course

Le Géant de Provence et le petit cycliste.

C’est une idée qui est née il y a un an après avoir fait avec mon beauf le col du Tourmalet : Pourquoi pas monter le Ventoux ;

Le chalenge n’était seulement de le gravir mais de le faire par toutes les possibilités de départ qui s’offrent aux cyclistes sur route, c’est-à-dire 3 : De Sault, de Malaucène et de Bédoin.

Dimanche, aller à Sault en voiture, pour le départ du plus long trajet, avec une grande partie facile où le pourcentage est aisé et où les choses se corsent qu’à partir du chalet Reynard, lorsque la route rejoint celle qui vient de Bédoin. Il reste alors 6 kilomètres durs pour arriver au sommet. Un peu plus de 2 heures d’effort qui donnent le moral car les sensations ont été bonnes du fait de l’intensité relativement aisée grâce à un pourcentage moyen relativement modeste au début, ce qui permet d’en garder pour la fin difficile.

Donc le soir, bon moral un peu gâché par un mal de gorge naissant attrapé probablement en haut et à la descente ; le différentiel de température étant assez important.

Après une journée de repos, consacrée au tourisme et aux soins de la gorge, nous repartons le mardi matin pour Malaucène.

Bédoin / Malaucène par un petit col (de la Madeleine, mais pas le plus connu heureusement) pour décrasser de dimanche et chauffer un peu, puis c’est parti pour 21 km quasiment sans répit.

Et là, très vite, j’ai su que ça n’allait pas être simple ; mal de gorge ?, pas assez de récupération ?, les deux ?, en tout cas la galère arrive vite et j’ai les jambes qui ne valent plus rien à partir du 4ème kilomètre ; super, il n’en reste plus que 17 !….

Pendant toute l’ascension, le seul objectif est de ne pas poser une seule fois le pied à terre. Objectif réussit. Mais que c’est long. Mais que c’est bon quand en levant le nez dans les 2 derniers kilomètres on voit la grande tour au sommet. On le rebaisse vite car le vent souffle.

Et 2 kilomètres ce n’est pas encore gagné. 

Arrivé en haut j’ai pris conscience que la difficulté était beaucoup plus importante que je ne l’avais imaginée et en redescendant sur Bédoin je me suis dit que 2 fois sur 3 ce n’était déjà pas si mal….

Une fois récupéré devant une petite mousse, petit débriefing avec Patrick qui avoue en avoir bien bavé aussi (Et lui c’est un pur cycliste).

Nous décidons, en accord avec les prévisions météo, de se donner un jour de repos supplémentaire (heureusement que nous avions commencé dès le dimanche) pour augmenter nos chances (surtout les miennes car lui aurait pu enchainer le jeudi).

Donc vendredi matin départ de Bédoin pour la montée versant sud avec la connaissance des 6 derniers kilomètres terminaux que nous avions déjà fait en partant de Sault.

La nuit a été mauvaise car le souvenir de la précédente ascension entamait sérieusement ma conviction d’aller au bout.

Après un départ prudent où le pourcentage est modeste, je rentre au 5ème kilomètre (8%) avec déjà l’envie d’abandonner (quand on sait qu’il va y avoir du bien plus lourd après). Les jambes font très mal et la perspective de souffrir pendant plus de 2 heures comme 3 jours auparavant me parait quelque chose au-dessus de mes forces.

Je me donne alors comme objectif de continuer jusqu’à ce Murielle en voiture me double (environ au 10ème km).

Lorsque cela se produit, la voiture passe sans ralentir ; juste un petit coup de klaxon. Elle a dû voir à mon coup de pédale que ce n’était pas le moment de s’arrêter et de me donner la possibilité d’abandonner.

Je réalise que je rentre dans les 10 derniers kilomètres et j’en vois au bord de la route, pieds à terre, pire que moi.

A ce moment la tête qui me manquait encore plus que les jambes s’est remise à l’endroit et j’ai commencé à de nouveau croire que c’était possible.

Ça l’a été.

Je suis arrivé pour la troisième fois au sommet dans un temps bien meilleur que je pensais et avec la satisfaction d’avoir surmonté les doutes qui m’ont accompagné très longtemps.

Je n’ai pas vaincu le géant de Provence, j’ai subi sa force ;  J’ai réussi à aller sur son sommet, mais c’est lui qui m’a dominé tout au long de la partie. Il est très beau et il est très fort.

Alain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démarrage de la saison 2017 – 2018

bonjour à tous !

Comme vous le savez, le stade de Beauchamp bénéficie à partir de cette année d’une piste d’athlétisme toute neuve.

Malheureusement les travaux ne sont pas totalement terminés. Le nouveau revêtement est bien installé mais le marquage des couloirs n’est pas  encore réalisé.  Le traçage est prévu demain matin (en fonction de la météo)

De ce fait le lancement de la nouvelle saison prévu le Mardi 12 Septembre est repoussé au Jeudi 14 Septembre

Nous sommes désolés pour ce contre temps et comptons sur votre compréhension.

L’équipe ACB