La 6000D

Une petite balade en Montagne en plein été, rien de tel pour garder la forme. Pour ceux qui sont tentés par l’aventure, voici la recette pour bien réussir l’épreuve:

1

Une hydratation sans faille (il fait chaud en été…)

2 3

Une reconnaissance du parcours ou en tout cas de la ligne de départ et d’arrivée pour soigner la concentration la veille de l’épreuve.

17

On n’oublie surtout pas l’hydratation

 

20160730_0553074

Ca y est c’est le grand jour, 6h du mat sur la ligne de départ avec 1500 autres fêlés…

Le parcours de la 6000D n’est pas compliqué, pas de problèmes d’orientation, 32Kms de montées puis 32kms de descentes…. Les cuisses vont chauffer…

1098

C’est parti, ça monte, ça monte… mais les paysages sont vraiment magnifiques.

6 7

20160730_101202

 

5 20160730_114027

L’apothéose: la montée du glacier; 3100m d’altitude,

De la neige, de la glace et une pente à 32% de moyenne (des passages à 59%)

A partir de là il n’y a plus qu’à redescendre jusqu’à l’arrivée.

Mais attention à la Plagne, certaines descentes montent….

11

30 bornes de descente ça pèse dans les jambes et les dernières foulées avant la ligne sont lourdes.

12

 

 

 

 

 

 

13

Une fois la ligne franchie, il faut récupérer…

15

Et voilà !! 3 Finisher de l’ACB à la 6000D

 

resultat 6000D

 

4 thoughts on “La 6000D”

  1. çà semble facile, rien que 64 km à faire. Mais attention c’est fait par des extra terrestres*.

    * certains athlètes de l’ ACB sont classés dans la catégorie extraterrestres. Cela est dû à leur hydratation hors norme qui leur donne des capacités sur humaines. Ne pas essayer de faire comme eux si vous n’avez pas le niveau requis…

  2. j’hésite entre l’admiration et l’interrogation « mais pourquoi ils font ça ». Quelque soit la réponse toutes mes félicitations pour vos perfs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.